Salle des momies au Caire

Désormais, les passionnés de la momification pourront apprécier une présentation élégante des momies royales. Outre la célèbre salle numéro 56 des momies du Musée égyptien du Caire, qui est la plus visitée dans tout le musée, une nouvelle est en cours de construction. Celle-ci devrait être inaugurée dans les quelques mois à venir. La nouvelle salle recevra 29 momies royales appartenant à différentes époques de la XVIIIe à la XXe dynasties. Onze de ces momies étaient déjà exposées dans l’ancienne salle du musée, alors que les seize autres étaient gardées dans les dépôts. La nouvelle salle servait autrefois de laboratoire pour la préservation et le stockage des momies. A l’instar de l’ancienne, cette nouvelle sera bien équipée et de manière sophistiquée pour la protection des momies. « Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour garantir l’exposition des momies dans les meilleures conditions : la température dans les vitrines abritant les momies sera bien contrôlée, ainsi que le degré d’humidité. La salle sera aménagée pour accueillir cent visiteurs par heure », explique Nasri Iskandar, expert en momification au Conseil Suprême des Antiquités (CSA) et responsable du projet de construction de la nouvelle salle.

Ce projet coûtera environ un million et demi de livres égyptiennes. Quant au design choisi pour la nouvelle salle, il ne sera pas trop différent de celui de l’ancienne. Grâce à son ambiance douce et fascinante, et l’éclairage faible, le décor de la salle donne l’impression au visiteur qu’il va entrer dans une vraie nécropole du temps des pharaons, et le plafond bas accentue cette impression. « Les pièces exposées seront en fait celles qui sont les mieux conservées. Toutes les momies dégagées de Louqsor et conservées au Musée égyptien sont royales, à l’exception de celles datant de la XXIe dynastie. Ces momies seront réparties sur les deux salles », avance Omayma Al-Sayed, responsable au Musée du Caire.

« Parmi les momies que renfermera la nouvelle salle figure celle de Touthmosis III, qui sera exposée pour la première fois au Musée du Caire. De plus, les momies de Touthmosis Ier, Amenhotep II, Séthi II, Ramsès III et Ramsès IX, ainsi que celles des épouses d’Amon qui datent de la XXIe dynastie, toutes seront présentées dans la nouvelle salle », a-t-elle ajouté. Il est prévu d’exposer ces pièces par ordre chronologique et d’une manière très attrayante.

[...]


source : http://hebdo.ahram.org.eg/arab/ahram/2005/9/21/patri2.htm
Informations sur cet article
  • Auteur(s) : Thomas
  • Publication : 21 septembre 2005
  • Mise à jour : 21 septembre 2005

Réactions

Répondre à cet article
  • Pierre Brochet : Il est interdit de prendre des photos dans la salle où sont exposées les momies royales. C’est très bien ainsi, et je suis photographe. Photographier est un acte d’appropriation et dérange le silence que la vue de ces rois nous impose. L’Eternité n’a pas d’image.
    Répondre à ce message
  • francois cassigneul : j’espérais trouver des photos...
    Répondre à ce message
    • je viens de voir les momies du musée du caire et moi aussi je trouve qu’il ne faut pas faire de photos et laisser la paix dans ce lieu dont on ne peut expliquer ce que l’on ressent. Si ces pharaons avaient pensé un jour qu’ils reposeraient à la vue du monde pour l’éternité ...eux qui voulaient tant rester cachés...
      Répondre à ce message
      • Ann : Vous n’avez jamais si bien écrit : eux qui voulaient rester cachés. Ouf ! Une phrase que je n’oublierai pas tant elle est vraie, profonde et combien injuste pour le respect de celui ou celle qui voulait dormir EN PAIX, DISCRÈTEMENT.
        Répondre à ce message

L´Egypte Ancienne de Toutankharton - Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA - Valide HTML 4.01 et CSS 2 - Design, maintenance :Thomas Joulin



Partenaires : Egypte Antique Photos d'Egypte Fondation Artistique Paris Art Contemporain Photographie