Ouadjet

Centre de culte, origine : Elle était originaire de Buto (« le domaine d’Ouadjet »), ville du IVème nome de Bass-Egypte. Elle fut aussi adorée à Tanis.

Nom égyptien : Wadjet qui signifie "Celle de la couleur de papyrus" ou "la Verte". D’après Gardiner, son nom était aussi prononcé Edjo.

Nom grec : Les Grecs ont hellénisé son nom en Ouraios, qui désigne le serpent. Elle fut également appelée Uto ou Buto.

Divinité grecque assimilée : Leto

Animal assimilé : Le cobra. A l’époque tardive on lui a assigné comme animal sacré l’ichneumon

Description : Ouadjet était à l’origine la déesse cobra de Bouto, dans le Delta, où elle était associée à l’Horus de Pé. Elle devint la patronne de la Basse-Egypte. Son nom signifie "Celle de la couleur de papyrus" ou "la Verte", qui renvoie à des notions de croissance et de fertilité.

Elle était associée au soleil. En effet, elle était la personnification de la chaleur ardente du soleil, de la flamme de feu et, plus tard, de l’"Oeil de Ra", c’est à dire l’uraeus. Elle fut également associée au payrus, avec lequel elle partageait la couleur, et donc, la symbolique et les vertus.

A partir du Moyen-Empire, elle orna, aux côtés de Nekhbet, le front des pharaons sous forme d’uraeus, afin d’en détruire les ennemis de son souffle enflammé. Protectrice de pharaon, elle était la "Maîtresse du Ciel" ; Ouadjet et Nekhbet sont appellées "les deux Maîtresses". Elles apparaissent sur les diadèmes.

Elle était la déesse titulaire du mois d’Epifi. Elle était assimilée à Horus Enfant, qu’elle a protégé contre Seth dans les marais du Delta, pour aider Isis ; la similitude de ce mythe avec l’histoire grecque de Leto et d’Apollon de Delos a pu donner lieu à l’identification avec Leto. Elle était la fille d’Anubis et l’épouse de Hapi-Meht.

Elle est représentée sous l’aspet d’une femme, coiffée de la couronne de Basse-Egypte et de l’uraeus ; ou avec un uraeus s’enroulant autour d’une tige de payrus ; ou comme cobra (souvent sur un panier avec la couronne de Basse-Egypte). A l’époque tardive, elle emprunte l’aspect d’une femme à tête de lionne, couroonée du disque solaire et de l’uraeus, à cause de son aspect solaire.

A l’époque tardive on lui a assigné comme animal sacré l’ichneumón. A Buto elle avait un oracle célèbre ; elle envoyait ses prophéties à travers des rêves. Elle fut aussi adorée à Tanis. On la fêtait le 7 du mois de Paini.

Informations sur cet article
  • Auteur(s) : Thomas
  • Publication : 17 avril 2005
  • Mise à jour : 16 avril 2005

Réactions

Répondre à cet article Pas de messages pour le moment

L´Egypte Ancienne de Toutankharton - Contenu sous Licence Creative Commons BY-NC-SA - Valide HTML 4.01 et CSS 2 - Design, maintenance :Thomas Joulin



Partenaires : Egypte Antique Photos d'Egypte Fondation Artistique Paris Art Contemporain Photographie